Comment négocier le prix de son appartement en location ?

Demander à faire baisser le loyer de son appartement : oui, c’est possible

Comment négocier le prix de son appartement en location ?

 

Table des matières

Qu’est-ce que négocier ? Comment savoir si cela est envisageable ?. 1

Les exemples de cas où il est possible de négocier : 1

Le loyer est supérieur au prix du marché : 2

L’appartement est vide depuis plusieurs mois : 2

L’appartement est très vétuste et nécessite des travaux pour être habitable : 2

Que puis-je négocier et contre quelle contrepartie ?. 2

 

 

Qu’est-ce que négocier ? Comment savoir si cela est envisageable ?

 

Négocier, littéralement, c’est l’action par laquelle vous allez demander de baisser le prix d’un bien en mettant en avant des arguments qui justifie que son prix soit diminuer.

Pour une location immobilière d’un appartement, d’une maison ou d’un studio, c’est la même chose. En tant que futur locataire, vous devez présenter à votre futur propriétaire des arguments qui justifie la baisse du prix du loyer qu’il propose. Il s’agit d’un accord amiable entre le bailleur et vous. Il faut donc qu’il y gagne une contrepartie ou que la baisse reste juste pour lui.

C’est donc à ce moment que vous devait vous poser la question si c’est envisageable pour lui.

 

Les exemples de cas où il est possible de négocier :

 

Le loyer est supérieur au prix du marché :

Dans de nombreuses villes, le décret sur l’encadrement des loyers est applicable. Ce décret fixe le montant de loyer maximum auquel peut -être loué un logement selon ses caractéristiques. Retrouvez notre article complet sur ce dispositif : http://www.matcherunbien.com/blog/lencadrement-des-loyers-ce-quil-faut-savoir-55.html

Si le prix du logement que vous souhaitez louer est supérieur à celui prévu par l’encadrement des loyers. Vous pourrez facilement demander au propriétaire de respecter la législation en vigueur en lui rappelant les dispositions du décret sur l’encadrement des loyers applicables.

Si le bailleur refuse de baisser son loyer, vous pouvez faire appel à un médiateur pour trouver un accord amiable ou à défaut le Tribunal d’instance Administratif qui tranchera.

 

L’appartement est vide depuis plusieurs mois :

Si vous remarquez que l’appartement que vous souhaitez louer semble vide depuis plusieurs mois. Par exemple, sur matcher un bien les annonces de logement affichent la date de publication et le nombre de personnes qui ont visité l’annonce. Cela vous permet ainsi de savoir si le propriétaire recherche un locataire depuis longtemps et si son annonce a reçu beaucoup de demandes.

Un propriétaire qui recherche depuis longtemps un locataire et reçoit peu d’offres sera plus à même d’accepter une petite baisse de loyer pour louer son appartement.

L’appartement est très vétuste et nécessite des travaux pour être habitable :

Il arrive très souvent qu’un logement que vous souhaitez louer présente de petits ou gros travaux pour être habitable : peinture à refaire, cuisine à aménager….

Il est fréquent et tout à fait possible que vous négociez pour faire ces travaux en échange de gratuité de loyer ou diminution de loyer. Vous devez pour cela en parler au propriétaire avant de déposer votre demande de location et en lui explicitant ce que vous attendez comme diminution et en contrepartie les travaux que vous allez réaliser pour lui.

Il faut bien mettre en avant que le fait de les faire vous-même, il économise sur la main d’œuvre ( l’économie peut-être en milliers d’euros, si il avait dû faire appel à un artisan ou entreprise) et que ces travaux pourront être valorisés lors de votre départ : si vous installez une cuisine équipée, il pourra louer plus cher, car cela donne de la valeur en équipement à son bien.

Important : vérifiez bien les modalités de la diminution, il se peut qu’elle ne s’applique qu’une fois que vous aurez réalisé les travaux et qu’il aura validé leur conformité.

 

Que puis-je négocier et contre quelle contrepartie ?

 

Tout le monde peut négocier. La seule question à se poser est de savoir, si vous êtes en relation direct avec le propriétaire ou vous passez par son mandant. En effet, si vous passez par une agence, vous devrez soumettre la négociation à l’agent immobilier qui s’occupe de la location, afin qu’il contacte le propriétaire. C’est parfois un peu plus long pour avoir une réponse, mais la démarche est la même.

Comme indiqué précédemment, la contrepartie doit être gagnante pour les deux parties. Elle ne doit pas créer un déséquilibre. En effet, il sera impensable de négocier le prix d’un logement qui respect le prix du marché locatif compte tenu de son emplacement et de ses équipements et pour lequel le propriétaire n’éprouve aucune difficulté à louer.

 


Partager cet article

Commentaires


Aucun commentaire.

Ecrire un commentaire